Le 20 janvier, la clairière de la 26è Versailles est de sortie, malgré un temps particulièrement maussade : à la sortie des voitures, chacun est accueilli par la pluie, un léger vent, et une température bien fraîche… bref, les ingrédients classiques d’un hiver dans les Yvelines ! Mais non seulement ces conditions météo ne découragent pas les louvettes, toutes présentes à l’exception des malades, mais elles leur permettent finalement de bénéficier d’un parc quasiment vide : pas de concurrence pour courir, crier ou chanter !

Après quelques minutes de marche, c’est un cèdre multi-centenaire qui est élu comme camp de base : sous ses larges branches, tous les sacs trouvent facilement un abri et il y a même la place d’y tenir le Rocher du Conseil. Pratique, non ? Après un bref rassemblement, les louvettes apprennent d’abord une danse de jungle, puis se regroupent autour d’Akela pour écouter une page de l’histoire de la jungle sur le même thème et valider ensemble l’effort du jour (l’écoute).

Pendant les quelques minutes de préparation de la Grande Chasse, c’est un jeu de poursuite qui permet à chacune de se réchauffer. Puis toute la Clairière se lance à la recherche de Mowgli, et chaque équipe cherche bientôt à convaincre Kaa de les aider. Jeu de Kim, questions jungle, atelier de nœuds de base sont autant d’épreuves franchies avec succès par chacune des équipes, ce qui permet de convaincre le grand serpent d’indiquer dans quelle direction aller. Trois colonnes aveugles se forment et, guidées par les cheftaines, avancent et se croisent dans la prairie jusqu’au point de ralliement où les éléments permettant de retrouver le Petit d’Homme leur sont révélés.

Le terrain est humide, mais comme la pluie a fini par quitter les lieux, voici les louvettes lancées dans une thèque, qui leur permet de continuer à courir et à avoir chaud ! Puis c’est le temps classique du goûter, assises en cercle dans la prairie, la pluie ayant déserté les lieux depuis un bon moment – peut-être découragée par tant d’énergie et de bonne humeur. La sortie s’achève dans le calme, et chacun rentre chez soi juste avant la nuit.

Bravo et merci à Akela, Chill et Baloo pour cette belle après-midi !